Nous n’allons pas parler ici de la fameuse montre pour pilotes d’hélicoptères, mais remplacer le « X » dans la suite de l’article.
Qui n’a jamais rêvé de voler, ou d’avoir la possibilité d’observer par le ciel, de manière contrôlée ?
Les possibilités des appareils volants sont énormes : Observation de foules, vérification des toits après intempéries, poursuite de criminels, ou tout simplement appareil télécommandé dans le cadre de loisir.
Cet article n’a pas pour but de décrire précisément chaque appareil, mais donne une vision globale des robots volants à hélices qui existent dans le monde.

Le monocoptère

Vous avez sans doute déjà observé les graines d’érable lorsqu’elles tombent de l’arbre. Elles tournent sur elles-mêmes jusqu’à atteindre le sol. C’est après avoir observé ce phénomène que l’université de Maryland a créé le Ulrich flyer, un monocoptère télécommandable.

En 1950, les chercheurs ont tout d’abord essayé de créer un véhicule aérien autonome qui pouvait imiter la graine d’érable. A l’époque, les systèmes produits étaient très instables et la perte de contrôle de l’appareil était inévitable. Aujourd’hui, la technologie s’est miniaturisé et a énormément gagné en performances, ce qui a permis la production de Ulrich flyer en 2009.
La complexité d’un tel appareil est grande, et les étudiants et chercheurs de l’université se sont confrontés à de nombreuses problématiques telles que celle de la stabilité du pilotage.

Le projet AESIR utilise une autre vision. Le robot n’a qu’une seule hélice, et ce sont des vannes qui s’ouvrent et qui se ferment pour l’orienter.

Sources : Site internet de l’université de Maryland (University of Maryland’s Clark School of Engineering)
Article à propos de AESIR

Le bicoptère et twincoptère

Nous n’avons trouvé que peu d’informations à ce sujet, nous n’allons donc pas avancer d’explications à propos des bicoptères. Cependant, nous pouvons affirmer qu’il a été difficile de trouver une vidéo de démonstration sur laquelle l’appareil arrivait à décoller. Deux hélices seraient plus compliquées à faire cohabiter ?

Source : youtube

Le triocoptère

Particuliers ou universités, ces machines volantes ont leurs fans. Certains n’hésitent pas à poster leurs exploits sur youtube pour partager leur passion.
Le tricoptère, selon nos différentes sources, seraient relativement simple à fabriquer. Certaines personnes ont même créé leurs sites Internet pour expliquer leurs exploits.

Voici un petit film Allemand qui montre les tricoptères d’un peu plus près :

Tricopter – The Movie…

Source : mk-fr.info

Le quadricoptère

Le quadricoptère est celui dont on entend le plus parler. C’est le modèle choisi par Parrot pour son Ar-Drone, celui aussi que l’on trouve maintenant dans beaucoup d’universités.
On voit aujourd’hui apparaître des formats miniatures de ces engins, comme celui-ci :

Source : Youtube

Hexacoptère

L’hexacoptère comporte six hélices, dont deux sont en général moins actives que les autres.

Source : http://code.google.com

L’octocoptère

En général, plus il y a de moteurs, plus la charge utile peut être élevée, mais plus l’autonomie du robot baisse. Ce type d’appareil est stabilisé en FC, et la petitesse de ses hélices le rendent moins dangereux qu’un engin de type hélicoptère.

Source : Youtube

Le dodecacoptère

Cet appareil est d’une stabilité impressionnante, et double le nombre d’hélices de l’octocoptère par symétrie.

RECOMMANDATION IMPORTANTE

Après vous avoir présenté ces appareils, nous ne pouvons nous empêcher de vous faire part de leur dangerosité. Comme vous le voyez, ils fonctionnent grâce à des hélices. Celles-ci doivent absolument être maintenues à distance de tout public, puisque si l’appareil devient incontrôlable, ou que la charge atteint un poids trop important pour les hélices, les conséquences pourraient être terribles.

Si les vidéos vous ont plu, d’autres sont disponibles sur le blog de Shrediquette

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Pour des raisons de sécurité, merci de répondre à la question suivante *