Décidément, on aura tout vu ! Autant la nature peut-elle être une source d’inspiration, autant l’inspiration des chercheurs peut-elle surprendre !

Voici un quadrirotor sur lequel on a ajouté des pattes d’oiseau !
Celles-ci sont passives et exploitent le poids du robot pour se refermer sur le support. Les oiseaux utilisent un système très similaire pour rester accrochés pendant qu’ils dorment.

Source : Telerobotics

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Pour des raisons de sécurité, merci de répondre à la question suivante *