Imaginez des millions de colis qui se baladent dans les airs et qui arrivent à leurs destinataires dans la demi heure après envoi. Imaginez les populations vivant dans des milieux difficilement accessibles qui réussissent tout à coup à échanger des colis d’un simple clic. Bref, imaginez que nous puissions tous avoir notre pigeon voyageur et qu’il puisse transporter jusqu’à 2kg de charge utile dans les airs.

C’est un groupe d’étudiants de l’université Singularity University qui a eu culot de mettre en application cette idée en créant sa start-up Matternet Inc. en 2011.
Situé à Palo Alto en Californie, au cœur de la Silicon Valley, le groupe de passionnés de robotique a d’abord présenté son idée comme une solution humanitaire. Le projet pourrait servir à assurer la livraison de médicaments dans les zones reculées des grandes villes, les zones où les camions postaux accèdent rarement. Pour cela, le groupe a pensé à l’installation de stations relais dans lesquelles les drones pourraient se poser pour livrer leurs colis, et se recharger par la même occasion.

L’utilisation des quadricoptères attire l’attention sur l’autonomie de ces petits engins et peuvent laisser perplexe… Attendons de voir une démonstration sur le terrain ! 🙂

Source : Matternet

PARTAGER
Article précédentL’introduction sociale des robots
Article suivantKikousya, des robots de papier

Président et co-fondateur de l’association Shy Robotics / Ingénieur IT chef de projet innovation usine 4.0 dans l’aéronautique jusqu’à peu / Entrepreneur startup et consultant innovation depuis peu / Journaliste pour Planète Robots / Auteur de Smart World

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here