Eddie de l’université technique de Munich, Allemagne

Le mois dernier à l’IEEE International Conference on Intelligent Robots and Systems, Barbara Gonsior de l’université technique de Munich a présenté une étude portant sur la représentation et la capture des émotions lors d’une communication robot-humain.

Dans la vidéo ci-dessous, le robot Eddie communique avec l’humain et tente d’adapter ses réactions en fonction de ce qu’il décrypte du ressenti de son interlocuteur. Pour le moment, les réactions d’Eddie sont la simple copie de ce qu’il perçoit du bien-être de la personne qu’il a face à lui.

Les échanges ont l’air basiques mais le côté intéressant est sans doute celui qui n’est pas visible. C’est l’ensemble des algorithmes et variables utilisés pour déduire les réactions du robot. En effet, même entre êtres humains, il est souvent difficile de savoir comment réagir lorsque quelqu’un est mis mal à l’aise. Certains humains trichent sur leurs resentis pour paraître heureux ou éviter de montrer ce qu’ils pensent. Pour transmettre le bon message au robot, il faudrait donc arrêter de tricher. Devant un robot, celà reviendrait à le considérer comme un confident.

Tant de questions… Bientôt les réponses ? A suivre…

Source :
« An Emotional Adaption Approach To Increase Helpfulness Towards a Robot » par Barbara Gonsior, Stefan Sosnowski, Malte Buß, Dirk Wollherr, et Kolja Kühnlenz de l’université technique de Munich, présenté à la conférence IEEE International Conference on Intelligent Robots and Systems à Vilamoura, Portugal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Pour des raisons de sécurité, merci de répondre à la question suivante *