Robot détecteur de départs de feux de l'université de San Diego, en Californie.
Robot détecteur de départs de feux de l’université de San Diego, en Californie.

Enfin ! Après une longue pause, de nombreuses relances, un déménagement et un adrandissement de l’équipe, Shy Robotics revient pour vous conter l’histoire des robots ! D’ici deux semaines, nous publierons à nouveau à un rythme régulier, promis ! Cela signifie de nombreux articles, des interviews, des idées et surtout des robots !

Aujourd’hui, nous avons trouvé intéressant de présenter une évolution d’un robot de l’UCSD (L’université de San Diego en Californie) qui candidate chez les pompiers. En 2009, les chercheurs avaient mis en avant une façon particulière de vaincre le défi les escaliers avec un robot. Aujourd’hui, ils ont trouvé une application on ne peut plus utile !

Le robot FFR (firefighting robot) présenté comme capable de détecter les départs de feu et la présence d’un corps humain, est une solution qui pourra aider les pompiers à se mettre moins en danger lors de leurs opérations. Il utilise une caméra stéréo et une caméra thermique pour générer un nuage de points 3D. Il met ainsi à disposition de l’utilisateur, une carte recensant les points les plus chauds, et ceux qui pourraient correspondre à un humain.

A l’avenir, les soldats du feu enverraient ce robot qui, au passage n’est pas très cher à fabriquer, pour prendre connaissance du terrain avant de s’exposer eux-mêmes. Ils connaitraient l’état du terrain avant de s’y aventurer.

A la vue de ce robot, nous pouvons malgré tout nous demander, au delà de la détection, s’il est véritablement capable de tenir aux températures extrêmes que l’on trouve dans une habitation en feu. Affaire à suivre dans leurs futures démonstrations…

Source : UCSD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Pour des raisons de sécurité, merci de répondre à la question suivante *