L'environnement LiFi rappelle le iBeacon, n'est-ce pas ?
L’environnement LiFi rappelle le iBeacon, n’est-ce pas ?

Et si l’appel de phare que connaissent les automobilistes pouvait avoir inspiré les technologies de communication les plus avancées telles que la VLC (visible light communication, communication par la lumière visible)…

C’est ce que l’on pourrait imaginer en rencontrant la technologie Li-Fi basée sur l’utilisation de LEDs émettrices et de phototransistors récepteurs, et dont le nom fut proposé par le professeur Harald Haas de l’université d’Edinburgh (Royaume-Uni) en 2011. Cette technologie permet des communications théoriques atteignant les 1.6 Gbps de données transmises, et elle utilise la lumière visible pour envoyer des signaux d’un appareil à un autre.

Son énorme avantage est qu’elle ne perturbe pas les systèmes sensibles aux champs électromagnétiques habituellement utilisés dans les systèmes électroniques. Cependant, le récepteur doit toujours être vu de l’émetteur. Tout objet qui bloquerait le passage de la lumière serait fatal pour la transmission des données.

Mais quelle est la différence avec la transmission des informations par infrarouge que nous permettaient nos vieilles Game Boys, et nos vieux ordinateurs portables et téléphones ? La distance et le débit mon cher Watson !

Pourquoi présenter cette technologie comme concurrente du Bluetooth 4.0 ? « Provocation ! » Me criera-t-on !
L’avantage du Bluetooth 4.0 est qu’il est optimisé pour la localisation d’objets communicants grâce au BLE (Bluetooth Low Energie ou Bluetooth à basse consommation). D’abord introduit par Google dans son système Android 4.3, puis par Apple dans son iOS7 (pour ne citer que les gros acteurs des smartphones), le Bluetooth 4.0 est une réponse à un besoin commercial exprimé depuis des années et qui aurait pu être concurrencé par les opérateurs téléphoniques… Mais je ne m’étalerai pas sur ce sujet.

Imaginez vous faire confiance aux ondes bluetooth et à votre batterie de smartphone. Vous activez les services BLE et rangez votre smartphone dans votre poche. Lorsque vous approchez votre stand de vêtements préféré, votre téléphone sonne et vous indique qu’une promotion est à saisir dans les 5 minutes. Vous vous empressez de choisir le pull qui vous semble le moins moche et allez le payer en caisse avec la réduction !

Ok ! Le LiFi ne fonctionnera pas dans votre poche ! En revanche, il pourra être activé si vous souhaitez visualiser les informations des vêtements qui se trouvent devant vous si une lampe est installée au dessus du tas… Cela vous laisse un peu plus de liberté pour ne pas vous faire harceler par la publicité.
A moins que l’on se projette un peu plus loin dans le futur et que les SmartWatch soient rapidement équipées du LiFi. Dans ce cas, il sera – peut-être – moins nocif que le bluetooth qui exploite la même longueur d’onde que votre four à micro ondes.

Bref, on se croirait loin de la robotique, mais je suis certain que les voitures autonomes trouveront comment exploiter le LiFi… Imaginez que chaque voiture qui se suit soit la composante d’un réseau. Un convoi de voitures deviendrait alors une magnifique chaîne intelligente. Il serait très facile de communiquer avec les voitures de devant et derrière sans risquer de tomber sur le réseau de la file voisine. Mais cela n’est qu’une idée…

Sources : Wikipedia

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here