Le Kit MOSS de niveau avancé de la société Modular Robotics.
Le Kit MOSS de niveau avancé de la société Modular Robotics.

Beaucoup ont connu cette longue période où il fallait être vraiment Geek pour faire de la robotique. On aura du mal à perdre cette image des passionnés qui s’enfermaient dans leurs garages ou leurs caves pour créer ce que l’on voit aujourd’hui comme un moteur économique prêt à percer. Encore aujourd’hui sur la plupart des robots, bien que tout cela ait été fortement simplifié avec les communautés naissantes, on ne peut penser robot sans penser soudures, câblages et programmation.

Modular Robotics tente de renverser cette vision depuis 2010 avec Cubelets, et il se pourrait bien que la société rencontre le succès ! A l’époque, elle présentait Cubelets, un système robotique composé de modules cubiques qui pouvaient s’assembler entre eux par champ magnétique. Séparés, ces modules ne payaient pas de mine, mais une fois assemblés vous pouviez obtenir un robot facile à programmer sans la moindre expérience en robotique.
En décembre dernier, Modular Robotics est apparu avec MOSS, une idée légèrement différente financée avec succès pas moins de trois fois avec la plateforme de financement collaboratif Kickstarter. Elle fut l’objet d’une démonstration lors du CES 2014.

Fondamentalement, MOSS est un ensemble de petits cubes aux bords magnétiques incurvés. Ces bords peuvent accueillir de petites boules magnétiques qui permettent de relier les cubes entre eux. Ce système assure une solidité à l’assemblage magnétique des cubes.

Deux cubes dont les surfaces se touchent complètement peuvent se transmettre à la fois de l’énergie et des données, il n’y a donc pas besoin de s’inquiéter des fils. Le tout pouvant recevoir des ordres via le Bluetooth de votre Smartphone.

Comme avec Cubelets, MOSS se décline sous différentes couleurs, et chaque couleur correspond à un rôle différent. Certains cubes gèrent la batterie et l’alimentation, d’autres la communication, les capteurs, les mouvements, le contrôle, les roues, etc. Aucune programmation n’est obligatoire : Assembler les cubes entre eux est l’équivalent de réaliser un programme simple. Par exemple, si vous attachez le cube de batterie avec le cube Bluetooth et ajoutez des roues et un capteur de luminosité, vous pouvez obtenir un robot attiré par la lumière.

Dans le courant de l’année, Modular Robotics distribuera deux logiciels pour MOSS : L’un vous permettra de reprogrammer les microcontrôleurs dans des blocks virtuels en C, et l’autre vous permettra de programmer très simplement avec l’outil Scratch développé par le MIT.

Cela rappelle beaucoup le principe des Lego MindStorms, une bonne voie pour ceux qui souhaitent faire des expérimentations algorithmiques rapides ou pour inciter les plus petits à se pencher sur le domaine de la robotique !
Source : MOSS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here