Logos des compagnies partenaires.
Logos des compagnies partenaires.

Pendant un temps, nous parlions de Foxconn comme le partenaire privilégié d’Apple, nous l’avons vu essuyer le scandal social de ses salariés qui commençaient à voir le suicide comme seule issue de leur calvaire, et nous avons vu Foxconn proner l’innovation robotique pour remplacer ses employés dans les usines de production.

Aujourd’hui, c’est Google qui se rapproche de la filiale de Foxconn, Hon Hai Precision industry, et de ses robots. D’après le Wall Street Journal, cela fait un an qu’Andy Rubin est l’interlocuteur de la compagnie. Cela tombe très bien puisque Google a récemment justifié ses rachats de sociétés de robotique par l’ambition d’investir dans la robotique d’assemblage des composants électroniques – Robotique de production.

Certains analystes pensent que ce partenariat naissant entre Google et Foxconn fait sens. Foxconn ressentait le besoin d’accélérer l’automatisation de l’effort de travail dans les usines pour pouvoir augmenter la rémunération de ses ouvriers, et pour s’étendre sur des secteurs high tech qui lui permettront d’accentuer ses marges (Automobile, médical, etc.) ; et Google ne pouvait pas mieux tomber pour tester ses technologies à grande échelle. Doit-on s’attendre à un Système d’Exploitation pour la robotique signé Google dans les prochaines années ?

Quoi qu’il en soit, certains ingénieurs de Foxconn ont déjà suivi un stage au MIT (Massachusetts Institute of Technology) pour apprendre les dernières avancées dans les domaines de l’automatique et des technologies de production à grande échelle.

Le monde a-t-il véritablement besoin de ces technologies pour se concentrer sur l’innovation et pour équilibrer les rémunérations ? Le débat est lancé !

Source : The Wall Street Journal

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Pour des raisons de sécurité, merci de répondre à la question suivante *