L’idée d’intégrer l’une des plus prestigieuses universités américaines était resté un rêve ?
Dès le 10 octobre 2011, vous pourrez rejoindre les cours du Professeur Sebastian Thrun et le directeur de la recherche chez Google, Peter Norvig dans une version en ligne de leurs cours sur l’intelligence artificielle.
Au programme, la représentation des connaissances, l’inférence, l’apprentissage, la planification et les jeux, l’organisation et le parcours des informations, la vision et la robotique !
Au fur et à mesure des cours, vous pourrez poser vos questions et passer des examens qui valideront vos connaissances. A l’issue de ce travail de 10 heures hebdomadaires, vous recevrez un certificat de l’université de Stanford. 😎

Plus d’informations dans la vidéo ci-dessous :

Sources :
Standford

Vous avez apprécié ? Partagez vite !

4 Commentaires

  1. ça à l’air cool mais, dans la FAQ il y a :

    « 4. Will students get a Stanford certificate?

    No. You will receive a letter of completion from the instructors which will include information on how well you did. For Stanford certificates you need to enroll at Stanford University. »

    Donc en fait on ne reçoit pas de diplome à la fin?

  2. En effet, on ne reçoit pas de diplôme à la fin, mais une sorte de certificat qui confirme que l’on a bien participé aux cours et passé les étapes. C’est ce que dit le professeur Sebastian Thrun dans sa vidéo.
    Mais je suppose qu’un très bon « étudiant virtuel » n’aura pas de mal à s’approcher de l’université, même si pour un Européen, le trajet et l’université restent chers, et les démarches administratives lourdes.

    Mais l’idée est plutôt sympathique 🙂

  3. Mais, ce certificat a t’il une utilité ? Hormi le fait de pouvoir s’approcher de l’université comme tu dis ?

    Vu le fait qu’ils ont l’air de vouloir mettre pas mal de « moyen » pour que ce soit accessible et tout, il doit bien y a voir une idée derrière tout ça plus grande que la « simple » découverte d’un semestre sur l’IA.

  4. Je pense qu’il n’a pas la valeur d’un véritable diplôme en France.
    Le problème dans notre beau pays, c’est qu’on fait plus confiance au diplôme qu’à l’expérience.
    En revanche, si tu te présentes dans un pays comme l’Angleterre ou les Etats Unis, je pense que ce certificat fait son petit effet.

    En ce qui concerne les moyens, je pense que leur idée principale est de dénicher les génies et les idées qui pourraient faire avancer d’un grand pas la recherche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here