SAFFiR (Shipboard Autonomous Firefighting Robot)
Il a bientĂ´t un an, nous parlions de CHARLI-2, un robot humanoĂŻde dĂ©veloppĂ© par Virginia Tech’s RoMeLa et qui a dĂ©cidĂ© de faire carrière dans le football.
L’office amĂ©ricain de la recherche navale (The Office of Naval Research) vient d’annoncer un accord avec Virginia Tech’s RoMeLa pour dĂ©velopper son petit frère, SAFFiR, destinĂ© Ă  opĂ©rer Ă  bord des navires en tant que pompier.
Pour mémoire, voici une photo de CHARLI :

SAFFiR sera conçu pour embarquer de multiples capteurs lui permettant de se dĂ©placer Ă  bord d’un navire tout en dĂ©tectant les anomalies. Nous pensons Ă  une camĂ©ra, un dĂ©tecteur de gaz, une camĂ©ra stĂ©rĂ©o infrarouge, etc.
Il pourra manipuler les extincteurs de feu, marcher dans les mĂŞmes directions qu’un humain, s’adapter Ă  la houle, faire attention aux obstacles comme les Ă©chelles, reconnaitre son chef humain, parler, Ă©couter, et comprendre certaines gestuelles telles qu’une main qui lui montre un objet.

Photo de SAFFiR à son début.
Le choix de l’humanoĂŻde plutĂ´t qu’une forme plus simple de robot s’est fait pour qu’il puisse se dĂ©placer dans un environnement prĂ©vu pour les humains. Monter une Ă©chelle devient très complexe pour un robot sur roues par exemple.
Il devra donc être solide, adaptable aux missions, capable de tomber sans mal, capable de se révéler, capable de monter des escaliers, de monter une échelle, de détecter les anomalies susceptibles de déclencher un incendie, etc.
Parmi les composantes du premier prototype, deux actionneurs linéaires sur les hanches et les chevilles, des ressors en titane dans les chevilles, et une structure centrale en aluminium.
Un premier prototype est prĂ©vu pour septembre 2013, Ă  suivre…
Source : NRL

Laisser un commentaire