Les concours SAUC-E que nous vous décrivions il y a maintenant quelques semaines, s’est terminé le weekend dernier avec de belles surprises.

Cette année, les robots devaient accomplir une série de six missions avec le choix de les enchaîner de manière autonome ou non. Le parcours suivait le modèle suivant :

6 missions devaient être réalisées par les AUV pour remporter tous les points :
1) S’immerger dans l’eau au point de départ – lorsque le robot remonte, la mission se termine quelque soit l’étape à laquelle il se trouve – puis passer la porte de validation illustrée sur la carte du parcours, et signalée par deux boules flottantes oranges.
2) Suivre un tuyau, « pipeline », cylindrique et en ligne brisée.
3) Trouver une boule orange maintenue à mi-hauteur de l’eau par un fil de nylon, et tourner autour en maintenant une bonne distance tout en évitant les obstacles potentiels.
4) Longer un mur sans le toucher.
5) Suivre un bateau de type ASV.
6) Faire surface et fournir les informations de parcours que le robot avait pu enregistrer.

Les équipes arrivées en tête de la compétition sont l’université de Lubeck, l’université de Gérone, DFKI de Brême et l’ENSTA Bretagne. Le robot de Lubeck qui se faisait discret jusqu’à l’année dernière dans les classements, a réussi à impressionner tout le monde cette année. L’objectif de créer un robot reprogrammable sans matériel additionnel sur le terrain est désormais atteint, au-delà de toute attente.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here