Les robots pourraient être tissés par des araignées !

0
1296


Les fans d’électronique me comprendront si je dis que l’électronique est très susceptible face aux changements de température. L’une des conséquences est la perte d’une liaison électrique entre deux composants si celle-ci est trop fine.
C’est Eden Steven et son équipe de chercheurs du laboratoire spécialisé dans l’étude des champs électromagnétiques, de l’université nationale de Floride, qui ont eu l’idée d’exploiter la toile d’araignée ! (Comme quoi, l’originalité et l’inspiration de la nature paient souvent)
Alors qu’il explorait les propriétés électriques de la toile d’araignée et son interaction en surface avec les matériaux conducteurs, il s’est rendu compte que s’il la peignait avec une fine couche d’or, celle-ci héritait de l’élasticité de la toile. Le fil d’or et de toile reste conducteur lors des modifications de températures, malgré sa très faible épaisseur. Incroyable !
Les propriétés de cette combinaison sont multiples, et le laboratoire travaille désormais sur la création de diodes, bobines et condensateurs avec cette technique. Cela pourrait intéresser l’industrie textile puisque les connexions électroniques seraient moins fragiles.
Je ne sais pas encore quelle exploitation on pourrait en faire en robotique, mais à une époque où l’on cherche à construire des robots capable d’affronter les pires conditions, cette information m’a semblé intéressante ! 🙂

Source : IEEE Spectrum

Laisser un commentaire