Alan Mathison Turing (1912-1954) est l’un des auteurs de l’informatique d’aujourd’hui. Il est connu pour avoir relevé de nombreux défis comme le décryptage des codes secrets générés par la machine Enigma utilisée par les nazis. Ses travaux tournaient essentiellement sur la création d’une Intelligence Artificielle au sein d’une machine.
Il crée en 1950, le test de Turing qui permet d’évaluer la capacité d’une machine à imiter une conversation humaine. Si celle-ci est capable de duper un être humain dans une conversation, alors c’est gagné ! Pour conserver la simplicité et l’universalité du test, la conversation est limitée à un échange textuel entre les protagonistes. La machine est donc ce que l’on appelle un chatbot.
Le prix de Loebner en Intelligence Artificielle (IA) est le premier test de Turing formalisé et récompensé. Il a pour but de faire réfléchir sur l’une des questions essentielles de Turing : “Si un ordinateur pouvait penser, comment pourrions-nous le prouver ?”.
Ci-dessous, une photo de Hugh Loebner (Image: Paul Marks).

Avant hier, le 19 octobre, un chatbot nommé Rosette a gagné le prix annuel de Loebner en Intelligence Artificielle de 4 000$ à l’université de Exeter. Mais une fois de plus, aucune des quatre machines en compétition n’a réussi à convaincre entièrement les juges humains.
Tous les ans depuis 1991, Hugh Loebner demande à quatre juges de faire passer le test aux machines compétitrices en mélangeant humains et machines dans les conversations. Personne ne sait qui parle à qui.
Cette année malheureusement, les chatbots étaient détectés par les juges après seulement quatre questions.
La première place est revenue à Bruce Wilcox avec Rosette, le second prix a été décerné à Adeena Mignona pour Zoe, le troisième prix a été accordé à Mohan Embar pour ChipVivant, et Ron Lee est arrivé quatrième avec Tutor.
Remarqué pour son absence en finale, CleverBot a beaucoup marqué les esprits puisque ce robot est capable d’apprendre à partir de conversations humaines réelles. Son développeur britanique, Rollo Carpenter, a déclaré que la version présentée pendant le test était une version allégée, raison pour laquelle les juges ont été déçus. La version complète est disponible en ligne et est relativement bluffante ! (voir ici et posez vos questions en anglais)
Le programme Rosette, gagnant de la compétition, est testable ici.
Au delà de ce test sous forme de compétition, il faut savoir qu’aujourd’hui, les détecteurs de robots informatiques sont indispensables sur Internet. En effet, chacun d’entre nous connait le problème des spams. Aujourd’hui, l’objectif des détecteurs de spams est non seulement de recenser ceux-ci, mais aussi de les détecter intelligemment. Le but est de savoir si le spam est envoyé par une machine ou par un être humain.
Pire encore, comme beaucoup de blogueurs, j’ai régulièrement des commentaires postés sur le site par des robots. (heureusement que j’ai la possibilité de les bloquer). Le système trouvé pour vérifier que la personne qui envoie le commentaire est un être humain est le captchat. Ce texte difforme que l’on vous demande de recopier avant validation.

Si vous souhaitez plus d’informations à propos des robots qui contournent les Captchas, regardez cet article de Clubic ici.
Cependant, certains ont trouvé la parade et utilisent vos captchats sur d’autres sites pour qu’un être humain donne la réponse au robot… Bref, dans certaines conditions, les robots imitent déjà très bien les humains et nous donnent du fil à retordre !
Sources :
Wikipédia
Wikipédia
New Scientist

2 Commentaires

  1. Dernière fois que je discute avec un robot… (CleverBot).
    Première question: “connait tu “Harry Potter” ?” il répond “i love harry potter”… Ok sa c’était facile.
    Mais après je lui demande “comment on fait des cookies” là.. il a pas été foutu de répondre correctement, ce qu’il disait n’avait aucun sens !
    Donc pour résumer je pense que, si vous voulez poser des question a une machine, aller sur wikipédia ^^. (wiki sait dire “Je ne sais pas”)

  2. Il est vrai que Clever Bot n’est pas si performant qu’annoncé sur le web… Il faudrait pouvoir tester celui qui est arrivé premier, Rosette 😉

Laisser un commentaire