Le Figaro titrait hier l’un de ses articles, « Un fonds pour les start-up de la robotique ». En effet, Bruno Bonnell et Orkos Capital créent Robolution Capital, un fonds commun de placement à risques qui disposera de 60 millions d’euros. Ce n’est certes pas énorme dans un secteur que l’on sait très coûteux en raison des investissements matériels, mais c’est un très bon début puisqu’il est prévu de rassembler 100 milliard d’euros d’ici 2020.

Les entreprises de robotique sont désormais prises au sérieux à tous les niveaux et nous nous souviendrons de l’investissement d’Intel dans le projet d’humanoïdes de la société Aldebaran Robotics.


Robolution Capital : Bruno Bonnell, Pierre-Eric… par frenchweb

Source : Le Figaro

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here