Le Figaro titrait hier l’un de ses articles, « Un fonds pour les start-up de la robotique ». En effet, Bruno Bonnell et Orkos Capital crĂ©ent Robolution Capital, un fonds commun de placement Ă  risques qui disposera de 60 millions d’euros. Ce n’est certes pas Ă©norme dans un secteur que l’on sait très coĂ»teux en raison des investissements matĂ©riels, mais c’est un très bon dĂ©but puisqu’il est prĂ©vu de rassembler 100 milliard d’euros d’ici 2020.
Les entreprises de robotique sont dĂ©sormais prises au sĂ©rieux Ă  tous les niveaux et nous nous souviendrons de l’investissement d’Intel dans le projet d’humanoĂŻdes de la sociĂ©tĂ© Aldebaran Robotics.

Robolution Capital : Bruno Bonnell, Pierre-Eric… par frenchweb
Source : Le Figaro

Laisser un commentaire