« Prenez un rĂ©alisateur de film, un ingĂ©nieur et le rĂŞve d’une chose jamais rĂ©alisĂ©e auparavant, et vous obtenez le projet EyeBorg ! »
C’est la phrase de prĂ©sentation que Rob Spence et Kosta Grammatis ont utilisĂ© pour dĂ©crire leur projet de rĂ©aliser un film en utilisant une prothèse d’oeil. Cette dernière a Ă©tĂ© implantĂ©e dans la tĂŞte de Rob pour l’occasion.
Il faut se souvenir de l’annĂ©e 2008 pour revoir Rob Spence annoncer son projet après un accident regrettable. A la place de connecter la camĂ©ra Ă  son cerveau, il choisi de l’utiliser pour offrir une nouvelle façon de tourner un film.
Aujourd’hui, son oeil fonctionne et Rob Spence s’est associĂ© avec l’entreprise Square Enix pour rĂ©aliser un documentaire sur l’Ă©tat de l’art des prothèses en gĂ©nĂ©ral, utilisant les technologies d’aujourd’hui.

Souvenons-nous, malgrĂ© ces dĂ©clarations, que l’oeil bionique est loin d’ĂŞtre une innovation. Nous Ă©voquions il y a quelques semaines le cas de Tanya Vlach qui avait Ă©galement eu l’idĂ©e de s’implanter un oeil bionique après un accident… (voir l’article ici)


Il y a quelques semaines, nous avions publié les articles évoquant le remplacement de membres ci-dessous :
Article 1
Article 2
Rex Bionic a Ă©galement proposĂ© une solution d’aide Ă  la personne dont on peut lire un article ici.
Source : EyeBorg Project

Laisser un commentaire