La ligne 14 du métro parisien
La ligne 14 du métro parisien

Ce sont les anglais qui ont eu l’opportunité d’évaluer les prémisses de cette technologie en 1967 sur la ligne de métro Victoria Line à Londres, les trains autonomes sont de plus présents dans notre beau pays qu’est la France. Après la ligne 14 en 1998 et la ligne 1 en 2011, il s’agit désormais d’automatiser la ligne 2 du métro parisien. L’objectif étant de diminuer les coûts opérationnels et d’améliorer la régularité du service pour un coût de 256 millions d’euros, financé à hauteur de 100 millions d’euros par le STIF. La RATP est maître d’ouvrage de ce projet.

D’après le PDG de la RATP, Pierre Mongin, « L’automatisation de la ligne 1, une première mondiale, avait démontré l’excellence des savoir-faire de la RATP en matière de métros automatiques. Ce nouveau projet, qui fait l’objet d’un dialogue social constructif, va permettre à l’entreprise de renforcer son leadership mondial sur les opérations de modernisation complexe de métros, permis par son modèle intégré et la haute technicité de son ingénierie ».

Pour information, comme pour la plupart des produits de ce type, il existe plusieurs niveaux d’automatisation. On différenciera trois niveaux d’autonomie pour le métro :

Train à opérations autonomes (Unattended Train Operation ou UTO) : Le train démarre seul à chaque fois, ferme lui-même ses portes avec toute la sécurité qu’il faut, détecte les obstacles et les situations d’urgence, le tout sans aide humaine.

Train sans conducteur (Driverless System) : L’exemple pris ici peut être le London Docklands Light Railway. Le train va automatiquement d’une station à une autre, mais un agent est toujours présent dans le train pour prendre la responsabilité de la fermeture des portes et du départ sécurisé du train.

Système avec opérations automatiques (Automatic Train Operation, ATO) : Le métro londonien de 1967 de la ligne Victoria est doté de cette technologie. Le train va seul d’une station à une autre, mais un conducteur humain est toujours présent aux commandes pour fermer les portes, vérifier la présence d’obstacles, et gérer les situations d’urgence.

Voici la présentation officielle que la RATP avait publié pour la ligne 14 :

Pour comprendre le fonctionnement du métro, voici une émission intéressante que vous connaissez surement déjà tous :

Ca donne envie d’en savoir plus sur les trains autonomes… 😉

Sources : Le Monde
Wikipédia

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here