La solitude est un mal qui peut frapper de nombreuses personnes dans nos sociétés actuelles, à tel point que certains chercheurs tentent d’y trouver un remède. A l’université de Yamagata, au Japon, on travaille sur le MH-2 dont l’apparence rappelle celle d’un humanoïde. C’est d’ailleurs ainsi qu’ils le vendent en ajoutant qu’il peut être contrôlé à distance comme un avatar.
Le MH-2 (“MH” pour “miniature humanoid”) est en fait un robot de téléprésence portable doté de deux bras (7 degrés de liberté chacun), une tête (3 degrés de liberté) et d’un buste (2 degrés de liberté), ainsi qu’un simulateur de respiration. Ce petit humanoïde a été prévu pour reproduire les mimiques d’un être humain aussi véritablement que possible.

Cette idée peut sembler un peu aberrante à première vue, mais on tient pourtant quelque chose : On peut partager des expériences avec des amis à distance, et eux peuvent réagir à travers l’avatar !
Pour cela, ils peuvent utiliser des outils de capture de mouvement (motion capture) comme la Kinect de Microsoft.
Derrière cette technologie, il y a de grandes contraintes de temps réel. Puisqu’on souhaite que la personne qui contrôle l’avatar à distance puisse s’exprimer de la manière la plus fluide possible.
L’idée de créer le mouvement avec des fils semble être la plus efficace et la moins chère.

Le laboratoire travaille désormais sur la miniaturisation de sa machine.
L’humanoïde MH-2 aux 20 degrés de liberté a été présenté à la conférence internationale IEEE sur la robotique et l’automatique à Saint Paul, dans le Minnesota. Les chercheurs rattachés à ce projet sont Yuichi Tsumaki, Fumiaki Ono, et Taisuke Tsukuda, de l’université de Yamagata au Japon.
Source : IEEE Spectrum

2 Commentaires

Répondre à D. LEBLANC Annuler la réponse.