L’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) permet de suivre l’activité de votre cerveau grâce à la grosse machine illustrée ci-dessous. Elle va nous permettre de suivre en direct la circulation du sang dans le cerveau et nous informer des zones utilisées à un instant donné. La localisation des zones cérébrales activées lorsque vous pensez à quelque chose, ou lorsque vous effectuez une action en particulier, est basée sur l’effet BOLD (Blood Oxygen Level Dependant), lié à l’aimantation de l’hémoglobine contenue dans les globules rouges du sang.

Lorsque qu’une zone du cerveau est utilisée (activée), on constate une légère augmentation de la consommation d’oxygène par les neurones. Cela implique une augmentation du flux sanguin et une diminution de désoxyhémoglobine. Pas d’inquiétude, je ne sais pas non plus ce qu’est la désoxyhémoglobine ! En revanche, il faut savoir que ce sont les propriétés magnétiques de cette dernière qui vont influencer l’IRM et fournir une information sur vos pensées !

En Israël, un chercheur a décidé de détourner cette technique pour contrôler un robot à distance par la pensée, comme un avatar. Et ça marche !
Grâce à un algorithme appliqué sur les données de sorties de la machine IRM qui se trouve en Israël, le robot situé en France est capable d’interpréter les ordres pensés par le chercheur.

On devine qu’un jour sûrement, nous pourrons chacun avoir un avatar qui ira faire les tâches difficiles pour nous. 🙂
Sources :
IEEE Spectrum
Wikipedia

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here