Ce robot va faire polémique parmi les roboticiens ! Il faut savoir que deux camps existent : Ceux qui croient aux robots multitâches, et ceux qui pensent qu’un robot doit être adapté à une tâche car l’environnement et les aléas de la réalité sont trop complexes.
C’est pourquoi en général, un robot est pensé pour une tâche en particulier. Même un humanoïde est limité puisque SA tâche est d’imiter l’humain. Ce n’est donc pas un robot multitâches dans le sens où on l’entend ici.
Le robot dont nous parlons ici a été inventé à l’université de Pennsylvanie et il est capable de créer un autre corps si le besoin s’en ressent. Cela pourra être utile lorsqu’on aura besoin rapidement d’un robot adapté à une situation particulière. On imagine déjà des missions en terrain inconnu et endommagés par des ouragans, des missions sur d’autres planètes, etc.
L’avantage de la solution proposée ici est qu’elle est adaptable très rapidement, et qu’elle est très compact. En effet, la plupart des robots “autoconstructibles” d’aujourd’hui utilisent un panel de composantes déjà existantes. Ici, c’est de la mousse durcissante !

Cette mousse durcissante est diffusée en spray grâce à une bombe adaptée. Celle-ci est montée sur une plateforme mobile construite pour un robot mini-PR2, ce qui permet un nombre important de degrés de liberté (on parle d’une possibilité de mouvement holonome).

Les modules du robot sont composés d’actionneurs et de microcontrôleurs. Ces petits modules sont attachés trois par trois par magnétisme.

4 tâches que le robot peut accomplir

La plateforme roulante est le coeur du système. Non seulement elle peut créer un robot adapté à une mission, mais elle peut également utiliser la mousse et un petit robot-drone pour mener d’autres missions. En voici 4 présentées ici.
Auto-construction organisée
Le robot peut adapter une morphologie différente pour deux configurations de départ identiques.


Auto-construction avec une disposition aléatoire
La plateforme mobile envoie son petit drone accomplir une mission de ramassage après avoir emprisonné un matériel dans la mousse.

Blocage de porte
Le robot peut être utilisé dans le cadre d’une évacuation lors d’un feu ou lors d’une prise d’otages.

Lire l’article scientifique.
A l’avenir, ce robot sera donc capable d’analyser une mission qui lui est donnée et de s’adapter par la construction d’un autre corps, ou par un partage des tâches entre ses différents modules.
Pour ce qui concerne les modules assemblés par la mousse, ils prennent conscience de leur assemblage et en déduisent leurs degrés de liberté en fonction.
Pour le moment, ce projet ressemble plus à un amas d’idées qu’à un robot multi-missions viable. Mais ce premier prototype est là, et ce projet vaut le coup d’être suivi !
Source :
Modlabupenn

Laisser un commentaire